mardi 5 août 2014

NAPPY ... but not only that !


source Internet


Il est presque 5h du matin et prise par mon insomnie du moment je suis tombée avec plaisir sur un extrait du journal télévisé de la Martinique traitant du " grand retour des femmes Martiniquaises au naturel ". 
Je me suis empressée de visionner ce reportage et j'ai ressenti un mélange de deux choses : la première était de la satisfaction , et la seconde une sorte de malaise . 




Le gros malaise pour ma part c'est l'association systématique du retour au naturel avec un " retour aux sources " comme ci l'identité de la femme noire se limitait à ses cheveux : une sorte d'aliénation associée à sa fibre capillaire . 

Chacune a sa perception de son retour au naturel et pour certaines OUI il s'agit d'un réel retour aux sources capillaire , un retour aux sources identitaires même si je me pose cette question : perds-t-on son identité a chaque transformation capillaire ? 


Alors que pour beaucoup le terme "NAPPY" signifie " NATURELLE ET HAPPY " je tiens a préciser que dans la réalité ce terme défini les cheveux très crépus de type 4C et outre atlantique ce terme a  encore pour beaucoup une connotation péjorative , associée au " nègre " ...  
C'est de nos jours que ce terme a évolué afin de déterminer ces femmes qui sont heureuses d'avoir arrêté le défrisage et qui sont revenues au naturel . 

source TumblR

Alors que dire ? Continuer systématiquement à nous mettre dans des cases ? des team ? team défrisées , nappy , nappex,  straight , locké(e)s ... ? 


source Internet 


Ne sommes nous pas simplement des femmes qui prennent simplement conscience de nos plus values? A travers cette démarche de transition entre le défrisé et le  naturel s'opère un réel rite de passage avec une évolution des mentalités : la consommatrice est simplement plus alerte et réclame tout simplement des produits de qualités adaptés à son type ( capillaire , pigmentaire , sa physiologie .. ) . La consommatrice réalise qu'elle a enfin son mot à dire et peut exprimer ses EXIGENCES .. Cela est encore plus vrai concernant les consommatrices afro : ne nous leurrons pas cette consommatrice est une cible à fort potentiel pour les grands industriels et ceux-ci l'ont bien compris . Après nous avoir vendu pendant des décennies des shampoings ou pseudo produits capillaires faits de produits chimiques la plupart retournent leurs vestes et vantent leurs nouveautés " sans parabens , sans sulfates , sans ceci et sans cela " ... 


source TumblR


Malheureusement pour beaucoup le naturel reste encore associé a cette image " péjorative " d'une femme rustre , trop proche de la nature .. NON , NON et NON une femme naturelle peut et surtout EST une femme bien dans son temps , une femme moderne qui s'assume pleinement et qui refuse les diktats de la société à savoir une société prônant le lisse à tout prix . 

source Internet  



Une femme noire refusant de se défriser les cheveux n'est pas forcement une rebelle , la société la perçoit encore ainsi car dans bon nombres de pays africains il n'est pas encore vu d'un bon oeil de porter ses cheveux au naturel et d'ailleurs certaines femmes se plaignent de la pression familiale à ce sujet ... 

LE CHOIX .. voila le terme exact dans ce cas de figure : une femme devrait avoir le choix de s'assumer pleinement sans avoir a se justifier .. le retour au naturel n'est pour ma part pas un effet de mode même si certains médias nous le font ressentir . L'engouement autour de ce phénomène risque peut être de retomber aussi vite si nous ne prenons pas conscience d'une chose importante : derrière le cheveu crépu se cache l'identité même de la femme noire celle-ci devrait avoir au même titre que la femme de type caucasien le choix de porter ses cheveux comme elle le désire sans avoir a se justifier .. mais surtout elle devrait avoir d'autres alternatives ( ici en France par exemple ) que le défrisage : le celui-ci ne devrait pas apparaître comme une évidence mais comme un choix parmi d'autres .. Ainsi dans les rayons de supermarché alors qu'en tête de gondole on retrouve prônant fièrement les kits de défrisages destinés aux adultes mais aussi aux enfants et bien on devrait aussi et surtout trouver des produits pour entretenir les cheveux au naturel .. ce qui est l'essence même de la femme noire aux cheveux crépus ou bouclés . 

Que penseriez vous si une enseigne comme sephora proposait comme seule alternative aux soins des peaux mates et foncées des crèmes éclaircissantes ??? Je pense en mon fort intérieur que la comparaison est bien choisie ! 

En ce qui me concerne et au risque d'en choquer certaines  j'aime moyennement que l'on m'alpague et que l'on me pointe du doigt en me mettant dans une case en particulier :  je suis juste une jeune femme qui a pris conscience de la beauté du cheveu crépu dans son état naturel et qui a décidé de le porter ainsi . À travers cette démarche il y a une démarche nette d'acceptation de soi et de prise de conscience . JE suis HEUREUSE d'être NATURELLE et le seul regret que j'ai c'est de ne pas avoir commencé ce cheminement plus tôt .. OUI JE SUIS NATURELLE , HAPPY d'être NATURELLE BUT DONT JUST CALL ME NAPPY je ne suis pas que ça !!!!!! 

source Internet 



Xoxo Mag aka