vendredi 15 août 2014

Mon combat contre l'ALOPÉCIE de traction...

source Internet 

À quelques jours de célébrer mes deux ans post BC ( Big chop ) j'avais envie de partager cet article avec vous et surtout à travers ce billet plutôt symbolique pour moi , vous faire une confidence .
OUI je souffre d'un mal dont sont victimes  beaucoup de femmes noires : l'ALOPÉCIE .

C'est d'ailleurs une des raisons qui m'a poussée à arrêter de me défriser les cheveux : au fur et à mesure que le temps passait ma situation se dégradait doucement sans que je ne le réalise réellement .
Ma mésaventure à commencé dès lors que , à l'âge de 12 ans ma mère m'eut enfin autorisé à m'assouplir ( dans un premier temps ) les cheveux  .
Ma chevelure était alors fournie mais surtout très longue . J'ai toujours eu les cheveux très fournis et longs d'ailleurs chaque session de shampoing était accompagné de son lot de stress me concernant d'autant que je ne supporte pas d'avoir la tête sous l'eau et ce depuis petite .

J'ai ce souvenir de ma mère obligée de me mettre la tête carrément sous l'eau pour me rincer la chevelure , il me suffit de fermer les yeux pour me remettre instantanément dans la peau de cette petite fille à qui on attrapait la chevelure imposante comme ci c'était un gros tas de linge pour les laver .. Ma mère s'occupait TRÈS BIEN de mes cheveux mais je savais que mon manque de coopération l'exaspérait par dessus tout !

Je n'ai donc jamais réellement appris à me coiffer et quand à l'âge de 12 ans ma mère m'a passé le relais j'étais moi même dépassée , du coup c'est simple mes cheveux étaient TOUJOURS tirés au maximum et serrés dans une queue de cheval : mes cheveux dès lors ont commencé à mourir à petit feu .

J'ai toujours , je ne sais pas pourquoi gardé cette habitude : si mes cheveux n'étais pas super serrés je n'étais , pour moi , pas coiffée ! Toutes les coiffeuses qui ont eu à s'occuper de ma chevelure et j'entends par là les défriser et les soigner une fois toutes les deux semaines me faisaient la même remarque : " as tu vu l'arrière de ta tête ? " " fais attention !! " mais aucune n'a réellement su me conseiller et m'avertir sur la gravité de mon acte ..

J'ai pris conscience de cela il y a 3 ans à peu près quand mes cheveux se cassaient tout autour de ma tête formant une sorte de couronne dégarnie tout autour de mon crâne .. tant que cela pouvait être dissimulé ça m'allait mais plus le temps passait et moins j'y arrivais !!!

J'ai eu le déclic quand j'ai décidé d'arrêter le defrisage car pour moi alors que jusque la le defrisage était une sorte de thérapie j'ai ENFIN pris conscience qu'en réalité ce n'était qu'un cache misère !
Et me voila .. prête à débuter mon aventure capillaire l'arrière du crâne quasiment imberbe .. Me voila  lancé dans un combat contre ce mal qui me complexait par dessus tout :  voici quelques clichés a à peu près un an post BC


crédit photo Ode a l'ethnic 



crédit photo Ode a l'ethnic

Vous pouvez clairement voir que l'arrière de ma tête était presque brûlé .. je ne savais pas si je pouvais , si un jour je réussirais à faire repousser cette large partie de l'arrière de ma tête .


J'ai principalement utilisé et je conseil VIVEMENT ces 3 produits :


crédit photo Ode a l'ethnic  


L'huile de Ricin , le Temple& balm du Dr miracle et enfin le Phytotraxil de chez Phytospecific crée spécialement pour les cas d'alopécie sévères comme le mien. Pour moi les must sont le baume du Dr miracle ( que j'avais acheté à château rouge ) et le Phytotraxil disponible en para pharmacie !


crédit photo Ode a l'ethnic 



crédit photo Ode a l'ethnic  

Pour tenter de soigner une alopécie il faut beaucoup de patience en fonction du degré de gravité de la casse et dans certains cas la perte des cheveux peut être irréversible : le follicule pileux sera détruit et le cheveu ne pourra pas repousser . L'idéal est de surtout ne pas laisser une alopécie s'installer !! 

Défriser des cheveux déjà fragilisés est encore pire ... et ce fut mon cas durant toutes ces années ! Il parait que certaines personnes sont prédisposées à souffrir d'alopécie .. je ne pourrais vous confirmer cette information : seul un professionnel pourrait le faire !!


Aujourd'hui à près de deux ans après mon Big chop et presque 3 ans sans défrisage je peux presque dresser un bilan et dire que je commence à gagner cette dure bataille contre ce mal : mes cheveux repoussent doucement et je peux ENFIN presque remonter ma chevelure sans COMPLEXE .. voici quelques clichés


crédit photo Ode a l'ethnic 

crédit photo Ode a l'ethnic 

crédit photo Ode a l'ethnic 

crédit photo Ode a l'ethnic 

Je suis contente et FIÈRE de moi : ne plus se défriser les cheveux a été salvateur pour moi , apprendre à soigner , entretenir mes cheveux , ne plus me serrer les cheveux , accepter et surtout RÉFUTER cette idée que d'avoir les cheveux pas forcement lissés , d'avoir des mèches rebelles ne signifie en AUCUN CAS ne pas être coiffée bref apprendre les bons gestes et surtout ASSUMER mes cheveux m'ont aidé à en partie gagner cette bataille !

Aujourd'hui je laisse mes cheveux pousser et ils poussent , bref je n'agresse plus cette zone et OUI je vois le résultat alors à toutes celles qui souffrent d'alopécie je tiens à leur dire que cacher ses cheveux sous une perruque , enchaîner les tissages serrés à répétition ou encore se défriser les cheveux ne seront que des solutions à court terme le gros risque sera au final de se retrouver avec des cheveux qui ne repoussent plus , en définitive : n'oubliiez pas vos cheveux font partie de votre capital beauté , PRENEZ EN SOIN !!



Xoxo Mag aka